Ouvrez les vannes

De tous temps j’ai toujours beaucoup écris et je me rends compte que je ne suis pas disposée à le faire pour ma grossesse. Pourtant avoir des souvenirs posés sur du papier c’est chouette. Peut être est-ce là une des singularités de cette situation qui ne peut se multiplier à l’infini. 

Globalement tout se passe plutôt bien. Nous frôlons le milieu du second trimestre sans avoir eu à subir les nausées, vomissements, rétention d’eau, remontées gastriques et multiples désagréments de grossesse. Touchons du bois pour que ça dure.
Néanmoins depuis quelques jours nous sommes sujets à un nouveau symptômes qui va de paire avec la fatigue, j’ai nommé… les eaux. L’ouverture des vannes !

383ecc33f39167999301ee946eb395c7
crédit Pinterest

Ca a commencé dimanche dernier sans crier gare. Mon homme s’échappant comme un voleur de l’endroit où l’on venait d’entrer pour ne pas croiser une personne qu’il connait car à elle il n’a pas encore annoncé qu’il va être papa. Moi marchant devant, je ne l’ai pas vu gentiment s’éclipser mais bien sur j’aurai pu faire un effort tout de même ! Oui parce que moi, messieurs, dames, j’ai des yeux dans le dos (*Perplexe*). Ca a viré à l’orage, rentrés maison directement et me voilà à retoucher ma peinture au petit pinceau en chialant littéralement ma vie. Elle me tentait bien cette braderie puériculture !!!

Puis hier soir, d’un ton excédé, il m’a pris le chou pour des stylos bic rangés au fond d’une boite sous un tas d’autres crayons. Clairement c’était de ma faute parce que je cachais les stylos… Mmmm (la grossesse lui monte à la tête je crois !) Doublé de mon avis d’imposition que je ne trouvais pas et ce après avoir vérifié 5 fois de façon plutôt compulsive dans mes dossiers suspendus (mais où est ce fichu papier !!!!). Me voilà à pleurer et lui qui continuer clairement à me taquiner mais c’était pas drôle du tout puisquej e pleurais déjà. Non mais honnêtement, qui ici irait planquer les stylos juste pour emm***** son copain ?! « Tiens si juste pour mon plaisir, je planquais les stylos pour qu’il ne les trouve jamais ?! » J’ai un esprit tordu mais quand même !

Et le pompon du jour c’est de me faire envoyer balader comme un poisson pourri par mon employeur pour quelque chose dont je ne me suis nullement occupée, dont un collègue a pris la responsabilité pour je ne sais quelle raison et il faut dire qu’en fait peu m’en importe. Mais tant qu’à être réduite aux petits travaux dont personne ne vaut, je dois surement aussi être celle qui tient, comme elle passe par là, je vais lâcher mes nerfs. Si je devais lâcher les miens je pense que je ferai un carton plein soit dit en passant ! Tentant de me dédouaner, j’entends le ton monter. Très bien… Qu’est ce qui n’est pas clair quand je dis que « je n’en sais rien ». Et puis je trouve ça totalement injuste (en plus de tout un gros reste bien pourri mais ce n’est pas l’objet). Et surtout qu’il n’y a que moi qui me voit reprocher la chose !
Me voilà donc toujours tremblante dans ma voiture pour manger mon petit repas de midi qui devra attendre que quelques mouchoirs viennent éponger tout ceci.
Résultat, moi qui voulait me balader dans les rues ensuite, je ressemblais à lapin albinos ! Depuis mes yeux me brûlent et ne rêvent que de se fermer sous la couette.

Quant à mon petit compagnon de voyage, celui-ci est plus discret aujourd’hui, peut être un peu trop secoué par cet épisode de fin de matinée tellement j’en ai tremblé. Mais maintenant ça va mieux.

A nos mouchoirs 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s